À la une

  • 2018

    • mercredi 28 mars 2018 09:04:00

      C. Chizallet et J. Canivet Prix Jeunes Chercheurs DivCat 2018 – La catalyse lyonnaise à l’honneur !

      Jérôme Canivet , chercheur CNRS à IRCELYON, recevra le prix jeune chercheur 2018 de la Division Catalyse de la Société Chimique de France, conjointement à Céline Chizallet de l’IFP Energies Nouvelles.

      Ce prix vient récompenser la contribution importante et originale de Jérôme qui tend à créer des passerelles entre approches moléculaire et hétérogène de la catalyse.

      La remise du prix aura lieu lors du GECAT qui se tiendra du  22 au 25 Mai 2018 à Trégunc.

      JEC
    • mercredi 28 mars 2018 09:00:00

      C. Chizallet et J. Canivet Prix Jeunes Chercheurs DivCat 2018 – La catalyse lyonnaise à l’honneur !

      JEC

      Jérôme Canivet , chercheur CNRS à IRCELYON, recevra le prix jeune chercheur 2018 de la Division Catalyse de la Société Chimique de France, conjointement à Céline Chizallet de l’IFP Energies Nouvelles.

      Ce prix vient récompenser la contribution importante et originale de Jérôme qui tend à créer des passerelles entre approches moléculaire et hétérogène de la catalyse.

      La remise du prix aura lieu lors du GECAT qui se tiendra du  22 au 25 Mai 2018 à Trégunc.

    • mardi 06 mars 2018 08:02:00

      Microporous solids to bridge homogeneous and heterogeneous catalysis

      canivet

      The team of J. Canivet and D. Farrusseng at IRCELYON shows for first time that the Hammett parameter is a performing descriptor of the structure-activity relationship for both heterogeneous catalysts and molecular analogues. This is made possible by the use of molecularly defined porous solids: Metal-Organic Frameworks and Microporous Polymers. The linear relation between activity and Hammett constant is demonstrated for the CO2 photoreduction (see ACS Catalysis ) and ketones transfer hydrogenation (see  ChemCatChem ).

      F. Wisser, coauthor of the study, received the George Kokotailo best poster prize at the Deutsche Zeolith-Tagung 2018 conference.

    • mercredi 10 janvier 2018 13:11:00

      Synthèse Fischer-Tropsch sur cobalt : c’est le CO multi-lié qui travaille !

      FT CO
      Ref : 10.1002/anie.201710301

      Des chercheurs de L’IRCELYON et de l’ESRF (Grenoble) ont mis en évidence le rôle primordial des espèces CO multi-liés en étudiant par spectroscopie operando FT-IR des catalyseurs à base de cobalt utilisés pour la conversion du gaz de synthèse en hydrocarbures (synthèse Fischer-Tropsch).  Ces résultats établissent des relations entre vitesses spécifiques de décomposition des CO multi-liés et celles de formation des principaux produits de la réaction. Ces résultats sont essentiels pour l’optimisation de catalyseurs Fischer-Tropsch, qui permettent de valoriser le gaz de synthèse, qui peut être issu aussi bien de sources fossiles que de biomasses, en carburant propre sans soufre et sans composés aromatiques.