Le partenariat international

La présence d’IRCELYON sur la scène internationale se traduit par une quarantaine d’actions institutionnelles.

 

Des relations bilatérales avec la majorité des 25 pays de la communauté existent et sont en général financées par le CNRS ou le ministère des affaires étrangères.

 

En Chine avec le laboratoire international associé regroupant le State Key Laboratory of Catalysis de Dalian de (Académie des Sciences de Chine), l'Université de Beijing et SINOPEC et plusieurs laboratoires du CNRS (Paris, Strasbourg et Lyon), avec la Fédération de Russie via le laboratoire européen associé jumelant IRCELYON avec le Boreskov Institute of Catalysis de Novosibirsk qui est un laboratoire de la branche sibérienne de l'Académie des Sciences ou encore les relations franco-vietnamiennes ou IRCELYON a la charge de construire avec l’Institut de Chimie Industrielle de Hanoï un laboratoire de catalyse en appui de l’industrie pétrolière vietnamienne.

 

A noter également, l’animation de deux « Groupements de Recherches Internationaux », l’un avec le Japon, l’autre avec l’Amérique du Sud (Vénézuéla, Colombie, Brésil, Argentine, Chili). Ils fonctionnent sur le principe d’une coopération mettant en œuvre un réseau de laboratoires français et un réseau de laboratoire du ou des pays partenaires. Dans les deux cas c’est la catalyse pétrolière qui fédère ces actions.

 

Outre ces actions en réseau, des accords bilatéraux avec l’Inde dans le cadre du Centre Franco-Indien pour la Promotion de la Recherche Avancée, l’Australie, la Suisse, le Koweit, les pays du Maghreb, l’Afrique du Sud, le Mexique, les USA permettent à IRCELYON d’être présent sur les 5 continents.