IRCELYON et la région Rhône-Alpes

A l’échelle Rhône-Alpine, IRCELYON est ouvert sur la communauté scientifique des établissements de recherche de Lyon : CPE, ECL, ENS, INSA que ce soit dans la filière chimie ou ingénierie et physique.

Sur le plan Lyonnais, la chimie se restructure et IRCELYON deviendra la composante principale du département de ‘catalyse et procédés’ de l’Institut de Chimie de Lyon qui verra le jour également au 1er janvier 2007.

Le caractère très pluridisciplinaire de la catalyse et son interface privilégiée avec la physique a permis de développer des liens forts avec les établissements et organismes de recherche du site grenoblois.

IRCELYON est un des partenaires moteurs du consortium lyonnais de microscopies qui réunit laboratoires académiques et groupes industriels autour de cette technique dédiée à l’étude des matériaux.

IRCELYON est également bien inséré dans le Schéma Régional de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche de la Région Rhône Alpes en étant partie prenante dans plusieurs clusters de recherche.

La récente labellisation du Pôle de Compétitivité, à vocation mondiale, ‘chimie-environnement’ avec un plan d’action clairement ciblé sur l’environnement fait d’IRCELYON un partenaire privilégié déjà actif dans les domaines de l’intensification des procédés et du traitement de l’eau.

L’arrivée de la division catalyse de l’Institut Français du Pétrole à Solaize a renforcé les liens entre les deux laboratoires, certains de nos chercheurs y ont effectué des séjours de longue durée et le nombre de thèses co-dirigées s’est fortement accrue.